Equipement

Les pneus de voitures rechapés, c’est quoi ?

Les pneus sont des accessoires incontournables dans le déplacement d’un véhicule. Ils peuvent influencer les performances de ce dernier quand ils sont en bon état. Toutefois, l’achat de pneus neufs de qualité en remplacement de ceux usagés peut être un peu coûteux. Néanmoins, il existe de petites astuces comme la technique de rechapage pour remettre à neuf les pneus de voiture usagés. Cette méthode est fiable quand elle est pratiquée par un professionnel. Si vous cherchez une alternative pour remettre en bon état vos pneus avec un budget limité, voici ce que vous devriez savoir au sujet des pneus rechapés.

Comment rechaper un pneu ? 

pneus de voitures rechapés Rechaper un pneu consiste à renouveler sa bande de roulement ainsi que sa partie latérale au besoin (flanc). Dans un premier temps, il faut procéder au ponçage du pneu (plus précisément l’ancienne semelle) prêt à subir l’opération. Cette opération ne doit se concentrer que sur les parties du pneu à remplacer. Ensuite, il faut réparer la partie abimée en posant de la gomme de caoutchouc adhésif. La prochaine étape consiste à cuire le « nouveau pneu » afin de lui imposer la forme escomptée. Toutefois, il faut rappeler que la cuisson à froid est moins onéreuse que celle à chaud.

Si vous optez pour la cuisson à froid, il importe de savoir qu’il faut mouler au préalable la nouvelle bande roulante après habillage de la carcasse du pneu. Il faut aussi veiller au respect des dimensions. La température recommandée est de 115 degrés pour deux heures. Concernant la méthode à chaud, il faut poser à chaud sur une nouvelle bande de roulement, une gomme crue pendant l’habillage. La température adéquate est de 160 degrés pour une heure environ. La dernière étape consiste à la gravure de toutes les informations relatives aux caractéristiques techniques du pneu réchappé.  

Tout pneu est-il éligible à cette méthode ?

Malheureusement, tout pneu n’est pas systématiquement éligible à une opération de recyclage. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est très important de procéder à une inspection rigoureuse du pneu avant de démarrer l’opération de rechapage proprement dite. Si par exemple, la semelle du pneu est trop abimée, il sera quasiment impossible de le réchapper. Aussi, faut-il être vigilant quant à l’état des bords (crêtes) de chacune des faces du pneu. Si ces derniers sont trop lisses, votre opération de rechapage risque de ne pas être assez concluante. Il faut aussi vérifier si le flanc n’expose pas la carcasse du pneu.

Le rechapage peut paraître assez banal. Cependant, il comporte assez de risques tant pour celui qui le recycle que pour la carcasse d’origine du pneu. En effet, toutes les défaillances d’un pneu à rechaper ne sont souvent pas automatiquement visibles à l’œil nu. Pour un rechapage réussi, il est ainsi recommandé d’utiliser des lasers afin de ne laisser aucune faille du pneu passer inaperçue. Néanmoins, il faut ajouter que le rechapage comporte des inconvénients. Quand l’opération n’est pas faite par un professionnel, la bande de roulement peut être constamment exposée à une explosion. Les fréquences de crevaisons peuvent aussi augmenter.